Publié le 22 avril 2021

Et si tu utilisais ton esprit critique en entretien d’embauche ? 🤔

Via Welcome to the Jungle

Un esprit critique, oui. Mais enrobé de chocolat.

« Petit prĂ©tentieux Â», « pointilleux comme un comptable Â», « plombeur d’ambiance Â»â€¦ L’esprit critique Ă  l’état brut peut ĂŞtre très mal perçu par votre interlocuteur. Voici quelques conseils simples pour vous assurer que cette jolie qualitĂ© sera perçue comme un atout.

  • Tournez vos neurones sept fois dans votre tĂŞte avant de parler. Prenez toujours quelques secondes pour vous assurer que vous avez bien compris le point de vue de votre interlocuteur avant de le challenger (quitte Ă  lui demander de reformuler si vous avez un doute).
  • Ouvrez la discussion. Dire spontanĂ©ment « je suis complètement contre cette pratique Â» est (un poil) frontal. Formulez votre dĂ©saccord de façon Ă  ouvrir un dialogue : « Je vois les choses diffĂ©remment. En effet, lors de ma prĂ©cĂ©dente expĂ©rience, j’ai pu remarquer que… Â» Vous pouvez aussi, tout simplement, demander si votre interlocuteur souhaite Ă©changer sur le sujet : « Je vois les choses autrement. Puis-je partager mon point de vue avec vous ? Â» Poser la question montre que vous ĂŞtes ouvert et que vous n’imposez pas votre avis.
  • Soyez sĂ»r(e) de ce que vous avancez. Rien de pire qu’un jeune diplĂ´mĂ© qui croit tout savoir après avoir lu deux livres et suivi trois heures de cours. Si vous souhaitez challenger votre interlocuteur, il est nĂ©cessaire d’avoir une solide connaissance du sujet, et une expĂ©rience terrain pour appuyer votre thèse. Si ce n’est pas le cas, formulez plutĂ´t vos observations sous la forme de l’étonnement plutĂ´t que du dĂ©saccord : « Je suis surpris(e) que vous utilisiez la mĂ©thode X, j’ai entendu parler de la mĂ©thode Y qui propose apparemment de… Â».
  • Ne cherchez pas Ă  « gagner Â». Votre objectif n’est pas de montrer Ă  votre interlocuteur que vous ĂŞtes plus futĂ©(e) que lui, mais plutĂ´t de mettre en avant vos capacitĂ©s d’analyse, votre expertise du secteur et votre connaissance du sujet.
  • Choisissez vos combats. Si votre recruteur fait une erreur Ă©vidente ou expose une idĂ©e qui vous semble approximative, demandez-vous toujours si le point vaut la peine d’être relevĂ©. Un entretien est souvent trop court. Laissez de cĂ´tĂ© les dĂ©saccords mineurs qui vous feront perdre du temps pour rien et choisissez de vous concentrer sur les sujets qui vous tiennent Ă  cĹ“ur ou qui pourraient rĂ©ellement impacter votre travail.
  • Sachez vous arrĂŞter quand cela est nĂ©cessaire. Votre entĂŞtement peut ĂŞtre dĂ©courageant pour un recruteur. Si vous voyez que celui-ci montre des signes d’agacement ou coupe court Ă  la conversation, n’insistez pas. Si vous n’avez pas pu traiter de points importants, vous pourrez toujours y revenir par e-mail ou lors d’un prochain Ă©change.

Faire preuve d’esprit critique en entretien montre à la fois vos capacités de réflexion et votre volonté d’améliorer les pratiques de l’entreprise. En vous exprimant sincèrement, vous vous assurez que chacun sortira gagnant de l’échange et que ni vous, ni l’entreprise, ne sera frustré après votre prise de poste. Car oui, l’esprit critique est un atout indéniable. Et un désaccord - s’il est bien amené - peut être très sain et constructif.

Si tu veux des conseils pour passer un entretien d'embauche, n'hésite pas à contacter le pôle Orientation-Apprentissage de la CCI Côte-d'Or Dijon Métropole : apprentissage@cci21.fr


Partager sur :

# DĂ©couvrir

Ces conseils pourraient aussi vous intéresser