Publié le 10 août 2022

Comment bien préparer son départ en Erasmus ?

Certains d'entre vous vont bientôt partir en Erasmus. Afin de partir dans de bonnes conditions, il ne faut surtout pas négliger toutes les démarches concernant les aides financières, le logement, le visa etc. Quelles sont les démarches à faire pour bien préparer votre Erasmus.

Comment bénéficier d'une aide financière ?

Il existe des aides financières telles que la bourse si vous partez dans le cadre du programme Erasmus+. Selon, la durée du séjour et la destination, le montant de la bourse Erasmus+ sera calculé en fonction de ces critères. Toutefois, elle peut être combinée avec d’autres aides. Pour les étudiants boursiers, elle s'ajoute à la bourse selon des critères sociaux. Les étudiants en difficulté ou en situation de handicap peuvent recevoir une bourse de 250 euros en complémentaire. Rendez-vous sur le site Etudiant.gouv.fr pour obtenir des informations sur les bourses Erasmus+ et les aides à la mobilité internationale.

Concernant les bourses hors programme

N’hésitez surtout pas à obtenir plus d’informations sur d’autres possibilités financières avant le départ. Afin d’avoir un meilleur financement possible :

  • L’OFAI (Office franco-allemand pour la jeunesse) et le DAAD (Office allemand des échanges universitaires) peuvent accorder aux étudiants des bourses d’études ou de stage en Allemagne, mais qui est accessible sous certaines conditions ;
  • Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation propose également des aides en complément pour la mobilité internationale attribuée sur critères sociaux ;
  • Le pays dans lequel vous souhaitez faire vos études propose aussi des aides : renseignez auprès de l'ambassade ;
  • Quelques associations et des fondations privées comme le Rotary proposent aussi des aides.

Quelques départements proposent aussi une aide à la mobilité. qui peut également prendre la forme de prêts « jeunes » à taux d'intérêt proches de zéro. Le site Euroguidance répertorie les aides en fonction de votre région ou de votre statut (étudiant, apprenti, étudiant, volontaire, etc.). Rendez-vous sur le site Etudiant.gouv.fr.

Les pays de l'Europe

Les formalités de séjour dans les pays de l'Union européenne (UE), l'Espace économique européen et la Suisse sont assez modérés. Par exemple, vous n'avez pas besoin d'un permis de travail pour être employé. Néanmoins, pour un séjour de plus de 3 mois, vous devez demander pour certains pays de l'UE, une carte de résident ou de séjour valable 1 an pour les étudiants.

Les pays hors de l'UE

Les pays hors de l’Europe peuvent être plus exigeants. En effet, vous avez besoin d’un visa de séjour, d’immigration ou d’un permis de travail pour travailler. Il se peut qu'on vous demande de prouver que vous disposez de revenus suffisants pour vivre pendant vos études. Renseignez-vous ensuite auprès de France Diplomatie sur les procédures spécifiques à chaque pays et effectuez les démarches auprès du consulat du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre. 

Le logement

Les logements dans certaines villes et pays peuvent être très chers. Afin de payer moins cher, la colocation peut être une bonne option. Si vous partez faire un Erasmus+ dans le cadre de vos études, vous pouvez vous renseigner sur les possibilités qui vous sont offertes par votre établissement afin d’envisager de vivre sur le campus ou en cité universitaire. Vous pouvez également trouver des logements via des plateformes d’échanges d'appartements pour étudiants.

Pour obtenir des informations sur le mini-stage en entreprise, contactez-nous


Partager sur :

# Découvrir

Ces conseils pourraient aussi vous intéresser